C’est l’un des événements cinéma « phare » des Hauts-de-France : du 2 au 11 novembre 2018, l’Arras Film Festival a proposé au public de visionner des rétrospectives, des avant-premières, des découvertes… Neuf films européens, inédits, étaient également en compétition a été soumise au jugement du public et des jurys.

6 lycéens, sélectionnés par la Région, ont composé le jury jeunes.

Recrutement sur lettre de motivation

Les jeunes choisis sont issus de différents établissements de la région. Leur point commun : ils ont tous choisi un enseignement de cinéma-audiovisuel dans leur lycée. Recrutés sur lettre de motivation, ces élèves sont passionnés par le cinéma.

Ont été sélectionnés cette année :

  • Ugo Combaud, du lycée St-Pierre d’Abbeville
  • Rémi Domergue, du lycée François Truffaut de Beauvais
  • Jeanne Grailles, du lycée Paul Duez de Cambrai
  • Rislane Hakym, du lycée Mousseron de Denain
  • Mathilde Morel , du lycée Diderot de Carvin
  • Julien Streiff, du lycée Paul Claudel de Laon

Le comité de sélection a été attentif à respecter la parité dans la composition du jury (3 filles, 3 garçons), représentant chacun des départements des Hauts-de-France.

Comme un jury de professionnels

Le jury jeunes a passé 4 jours au Arras Film Festival, pour visionner 9 films. À l’issue des projections, les discussions pour départager les œuvres ont été menées sous la conduite de Samira Boulhaïs, professeur de cinéma-audiovisuel au lycée Jean Rostand de Roubaix, et de Quentin Durier, assistant d’éducation au lycée François Truffaut de Beauvais.

Différents critères de jugement ont été pris en compte par les jeunes membres du jury :

  • l’originalité du scénario
  • la beauté des images
  • la qualité de la bande-son
  • le jeu des acteurs
  • le rythme du film
  • la capacité à faire naître une émotion chez le spectateur
  • le message véhiculé

Prix « Regards jeunes »

Lors de la cérémonie de clôture du festival,  les jeunes ont pu remettre le prix « Regards jeunes ». Cette récompense permet au réalisateur choisi d’être accompagné de la distribution de son film en France. C’est le film roumain « One Step behind the seraphim », de Daniel Sandu, qui a récolté le plus de suffrages.

« Une contemplation de la camaraderie masculine et de  l’ouverture de la religion qui unit tous les humains sur terre par la bienveillance » (Julien)

« Un récit d’apprentissage rafraîchissant par son contexte, nous faisant réfléchir aux conflits internes de l’Église » (Rémi)

Les jeunes auront vécu une expérience inoubliable, grâce à la Région.

« Une expérience inoubliable, des personnes enrichissantes, des bulles d’univers cinématographiques et un cœur qui bat à mille à l’heure » – Mathilde

« Être membre du jury jeunes au Arras Film Festival, c’est bouleverser son jugement et son regard cinématographique à tout jamais » – Rislane

« Mon expérience au jury jeunes du Arras Film Festival a été unique de par la diversité que propose le festival, l’ambiance qu’il procure et le souvenir impérissable qu’il laisse » – Jeanne