Proch’Orientation est un dispositif régional qui permet aux jeunes de s’informer sur les métiers et les formations pour construire leur avenir. Il permet également aux partenaires de valoriser leurs métiers auprès des jeunes, de communiquer sur les métiers d’avenir et d’attirer les talents. Ceci, via un réseau de plus de 1 700 ambassadeurs, des bénévoles, professionnels, retraités ou jeunes en formation qui s’engagent auprès de la Région pour présenter leur parcours et leur métier auprès des collégiens, lycéen, étudiants, apprentis, famille et jeunes en réorientation.

Deux outils renforcés pour l’orientation

Afin d’étendre ce réseau d’ambassadeurs, deux outils sont proposés :

  • Une charte de partenariat
  • Une convention de mécénat de compétences

La charte de partenariat

Le premier est conclu entre la Région et son partenaire afin de proposer une information adaptée aux différents publics pour mieux faire connaître les métiers et parcours de formation. Ceci pour :

  • Favoriser une orientation choisie et ambitieuse,
  • Fournir une information modernisée et facilement accessible au plus grand nombre,
  • Favoriser un accompagnement à la formation et à l’employabilité de tous les jeunes en région.

La convention de mécénat de compétences

La convention quant à elle permet de suivre l’évolution des outils liés au partenariat avec les entreprises, dans une logique gagnant-gagnant. Ainsi, en optant pour le mécénat de compétences, les entreprises peuvent bénéficier d’avantages financiers en contrepartie de l’engagement de leurs salariés en tant qu’ambassadeurs Proch’Orientation. En effet, les dépenses de mécénat ouvrent droit à une réduction d’impôt annuelle égale à 60 % de leur montant dans la limite de 5 % du chiffre d’affaires hors taxes de l’entreprise (ou de 20 000 euros pour les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 4 millions d’euros). De plus, cet engagement citoyen est valorisant pour les salariés, et donne du sens à leurs missions.

Cet article Proch’Orientation : une démarche « gagnant-gagnant » entre la Région et ses partenaires est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

Lire l’article original sur hautsdefrance.fr