Adopter un petit compagnon, cela nécessite un temps de réflexion ! Depuis le 1er octobre, tu dois signer un certificat d’engagement et de connaissance afin de pouvoir recueillir un animal de compagnie (ou un équidé) à ton domicile.

Mais pourquoi s’engager ? On t’en dit plus.

Pourquoi s’engager ?

Adopter un animal est une lourde responsabilité. Le propriétaire devient en effet responsable du bien-être de l’animal, que cela touche à sa santé, à son alimentation, à sa vie quotidienne…

Un animal a des besoins physiques et psychologiques (affection, amusement…) que tout propriétaire se doit de respecter ! Sans compter sur le coût financier que cela peut représenter, avoir un animal peut parfois être source de contraintes, notamment lors de départs en vacances par exemple.

Face à la maltraitance animale ainsi qu’au nombre conséquent d’abandons ayant lieu en France chaque année (entre 80 000 et 100 000 animaux) dont 60 000 durant l’été, il est primordial de mettre différentes mesures en place afin de se prémunir de ces actes, sévèrement punis par la loi.

Le certificat d’engagement et de connaissance

Ce certificat va contenir toutes les informations utiles et essentielles qu’un futur propriétaire doit avoir sur son animal de compagnie, avant de l’adopter :

  • besoins et comportement de l’animal choisi : besoins physiologiques, comportementaux et médicaux quotidiens ;
  • coût de l’entretien et implications logistiques : espace souhaitable, sorties… ;
  • obligation d’enregistrer l’identification de l’animal : puce électronique ou tatouage.

En le signant, le propriétaire s’engage à connaître et respecter les besoins de son nouveau compagnon. Il n’y a donc plus de mauvaises surprises ! Le futur propriétaire saura à quoi s’attendre s’il accueille un animal dans son foyer.

Il est important de garder en tête qu’un animal est une responsabilité, il faut donc y réfléchir à deux fois avant de se décider à adopter !

Pour qui ?

Toute personne souhaitant adopter peut être concernée par ce certificat.

Il concerne en effet les « primo-acquéreur » d’une espèce. En d’autres termes, comme l’indique la SPA, lorsque tu adoptes pour la première fois une certaine espèce, tu es considéré comme « primo-acquéreur » et tu dois signer ce certificat.

Si tu es déjà (ou a déjà été) propriétaire d’un animal, deux cas sont possibles :

  • tu souhaites adopter un autre animal de la même espèce (ex : tu as déjà eu un lapin et tu souhaites en adopter un autre) : tu ne dois pas signer le certificat ;
  • tu souhaites adopter un animal d’une espèce différente (ex : tu as déjà eu un lapin, mais tu souhaites adopter un chien) : tu dois signer le certificat.

Si tu n’as jamais été propriétaire auparavant, la question ne se pose pas : tu es obligé de signer le certificat.

Les espèces concernées

Parmi les animaux de compagnie, nous retrouvons ici :

  • les chats ;
  • les chiens ;
  • les furets ;
  • les lapins ;
  • les lièvres.

Pour les équidés, nous retrouvons à partir du 1er décembre 2022 :

  • les chevaux ;
  • les ânes ;
  • les bardots ;
  • les mulets.

Comment obtenir le certificat d’engagement ?

Le certificat d’engagement et de connaissance est initialement délivré par des professionnels, titulaires d’une « Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d’Espèces Domestiques » (ACACED) ou d’un équivalent. Il s’agit donc de vétérinaires, d’éleveurs ou encore de responsables de refuges/d’associations de protection animale.

Toutefois, si tu décides d’adopter un animal de compagnie, le certificat te sera fourni par le donneur (ou vendeur) de ce dernier, qui devra s’assurer de sa bonne signature. Tu devras alors le signer 7 jours avant l’adoption de ton nouveau compagnon.

Plus d’informations