« Il faut cultiver notre jardin » faisait dire Voltaire au personnage de Candide. Une sage réflexion que se sont appropriée les élèves des lycées publics de Chauny (02). Le jardin potager pédagogique de cette cité scolaire a été inauguré le mardi 19 octobre 2021.

« Sensibiliser les jeunes aux questions nourricières ainsi qu’aux enjeux du « manger sain » et des circuits courts

Comme suite à une initiative des académies de Lille (59) et d’Amiens (80) qui souhaitaient expérimenter la création de jardins pédagogiques dans 5 lycées de la région, Art et Jardins-Hauts-de-France a lancé un appel à projets auprès de collectifs de paysagistes. Objectifs : « proposer des projets aux chefs d’établissement des lycées afin de placer le lycéen en situation de réflexion face aux grandes problématiques du monde contemporain : la protection de l’environnement et le développement durable, la sensibilisation aux principes de la permaculture et à la possibilité de réaliser des potagers, l’autosuffisance alimentaire, la préservation de la ressource en eau, l’aménagement responsable de l’espace, la responsabilité citoyenne, ou encore la compréhension des plantes, des légumes, des fruits et de leurs usages, » explique Sandrine Allard-Saint-Albin, responsable de la communication et de l’attractivité chez Art et Jardins-Hauts-de-France. 26 paysagistes ont répondu à cet appel à projets et leurs propositions ont été ensuite soumises à un comité de sélection.

Des chefs d’établissement ont ainsi sélectionné le projet qui leur semblait le plus adapté pour leur lycée. Puis différentes phases s’en sont suivies : une phase de conception, puis de préparation et de travail sur les semis et enfin le chantier de plantations. Tout ce travail a pris plusieurs mois et est le fruit d’une collaboration entre des collectifs de paysagistes, des équipes pédagogiques et les élèves.

Cinq potagers pédagogiques, pour cette première démarche, ont ainsi vu le jour, un dans chaque département des Hauts-de-France :

  • Aisne : à Chauny, dans les lycées publics de la ville en collaboration avec l’Atelier de l’Ours ;
  • Nord : à Lille, au Lycée Pasteur avec Léonard Nguyen Van Thé ;
  • Oise : à Clermont, au Lycée Cassini, avec Rémi Algis & Claire Vigé Hélie ;
  • Pas-de-Calais : à Calais, au Lycée Pierre de Coubertin en collaboration avec Green Resistance ;
  • Somme, à Amiens, à la Cité scolaire Delambre-Montaigne avec Vergers Urbains, Atelier l’Embellie & Épigénie.

Au potager pédagogique de Chauny (02), des élèves pleinement impliqués

Le jardin potager pédagogique des lycées publics de Chauny a été inauguré le mardi 19 octobre dernier. « Aux lycées publics de Chauny, nous étions déjà particulièrement sensibles à la notion de développement durable, explique Franck Tourneux, proviseur adjoint. Et le projet du collectif de paysagistes de l’Atelier de l’Ours a particulièrement retenu notre attention parce qu’il était construit sur l’implication des élèves et qu’il allait être élaboré au fur et à mesure de leurs attentes. »

Un forum d’échanges entre les élèves et les paysagistes a ainsi été mis en place afin de recueillir leurs idées. Et les lycéens avaient des idées très claires sur ce qu’ils souhaitaient : « sur cette grande pelouse qui existait au sein du site et où personne n’allait, ils souhaitaient y trouver un potager mais aussi du mobilier urbain comme des bancs, une table afin de créer également un espace détente« , souligne Franck Tourneux.

Des ateliers ont ainsi été organisés, auxquels pouvaient participer des élèves, sur la base du volontariat. 30 lycéens ont participé activement à l’élaboration du projet, dans toutes ses phases, de sa conception à sa réalisation.

Un projet aux vertus pédagogiques

Cette démarche a permis de poser un questionnement sur la citoyenneté, la notion de développement durable et les enjeux écologiques. « Cela a également développé des savoir-être chez les élèves : ce potager partagé résulte d’un travail d’équipe, c’est un bien commun pour lequel une centaine d’élèves apporte un coup de main. Un cabanon à outils est à leur disposition sur lequel ils flashent un QR code et savent quelles sont les tâches du moment à réaliser, » poursuit le proviseur adjoint.  Les professeurs y font également parfois cours en extérieur, les enseignants des Sciences de la vie et de la Terre se servent de ce lieu comme support pour expliquer ce qu’est la biodiversité, ou les enseignants y vont chercher des plantes comme le chou rouge pour un travail sur le PH.

Un potager qui a embelli le cadre de vie des lycéens et des récoltes au menu de la cantine !

Au potager pédagogique des lycées publics de Chauny, réparti sur deux sites, on peut trouver : des aromatiques sur le site Gambetta (sauge, coriandre…), et sur le site de Ternynck, des plantes potagères tels que des choux, des courges, des potirons, ainsi que des petits fruits comme des framboises, des groseilles ou du cassis. Le chef cuisinier de ces lycées est très sensible aux circuits courts et utilise, par touche, les récoltes du potager. Lors de l’inauguration, des petits fours ont ainsi été concoctés avec les ingrédients du jardin. Ce potager est appelé à perdurer et évoluera au fil des saisons.

Cet article Les lycéens cultivent leur jardin dans les Hauts-de-France est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

Lire l’article original sur hautsdefrance.fr