La grande première de la nouvelle formule du bac 2021 n’aura donc pas lieu. Les épreuves de spécialité « ne seront pas évaluées au travers d’épreuves au mois de mars mais sur la base des moyennes des trois trimestres de Terminale de ces enseignements, a annoncé Jean-Michel Blanquer, dans un courrier adressé jeudi 21 janvier au soir aux enseignants.

Concernant la plateforme Parcoursup le Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, a précisé qu’elle « prendra en compte les moyennes qui sont portées dans les bulletins des deux premiers trimestres, ainsi que les appréciations des professeurs ».

Les épreuves de français et de philosophie s’adaptent

Jean-Michel Blanquer a également annoncé l’adaptation des épreuves de Terminale de philosophie et de français. Ainsi, les élèves auront le choix entre trois sujets au lieu de deux pour la philosophie et le nombre de textes pour l’oral de français est resserré. En effet, les élèves devront présenter un minimum de 14 textes en filière générale ou de sept textes en filière technologique.