Les formations sanitaires et sociales préparent à des diplômes et débouchent directement sur de nombreux emplois. Le métier d’aide-soignant, par exemple, est classé dans le top 10 des métiers qui recrutent.
Ces formations qui peuvent mener jusqu’au Bac + 5 sont accessibles à tous : jeunes en poursuite d’étude, adultes en reconversion… Certaines d’entre-elles peuvent même être préparées par la voie de l’apprentissage. Futurs infirmiers, aides-soignants, ergothérapeutes ou encore éducateurs spécialisés…. Bénéficiez d’une bourse d’étude ainsi que de la gratuité de votre formation grâce à la Région !

Une bourse pour étudier plus sereinement

Des bourses d’études sont attribuées par la Région aux élèves, étudiants et demandeurs d’emploi suivant l’une des formations sanitaires et sociales éligibles dispensées dans un établissement des Hauts-de-France. Le montant de la bourse est calculé en fonction des revenus déclarés et de points de charges attribués à la famille ou au demandeur (situation familiale, distance entre le domicile et le centre de formation, etc.). Les préparations aux concours et les formations discontinues sont exclues du dispositif.
La plateforme de demande de bourses sera ouverte jusqu’au 30 octobre 2019 pour la rentrée de septembre, et de décembre à janvier 2020 pour la rentrée de janvier.

La Région finance votre formation

Jeune en poursuite d’études ou demandeur d’emploi (sous certaines conditions), si vous êtes étudiant en formation sanitaire et sociale, vous pouvez bénéficier d’une aide régionale permettant un financement total ou partiel de votre formation.
Plus d’informations :
– sur le financement des formations professionnelles sanitaires et sociales de niveau V et IV (aide-soignant, auxiliaire de puériculture, ambulancier, technicien de l’intervention sociale et familiale, moniteur éducateur ou accompagnant éducatif et social).
– sur le financement des formations de niveau post-bac (assistant de service social, conseiller en économie sociale et familiale, éducateur de jeunes enfants, éducateur spécialisé, éducateur technique spécialisé, ergothérapeute, infirmier, masseur-kinésithérapeute, préparateur en pharmacie hospitalière, psychomotricien, puéricultrice, sage-femme, manipulateur d’électroradiologie médicale, technicien de laboratoire médical).