« Eureka ! » certains s’exclameront, de gros doutes, les autres auront, mais c’est fait, dès le 1er janvier 2023 les préservatifs seront gratuits en pharmacie pour les 18-25 ans et les mineurs !

Rendre les préservatifs gratuits en pharmacie, pourquoi faire ?

Les préservatifs seront désormais gratuits, en pharmacie, pour les jeunes de 18 à 25 ans, mais aussi pour les mineurs !

Mais pourquoi une telle mesure ?

Une montée des IST chez les jeunes

Cela n’est pas un secret, le VIH court toujours, et tout le monde peut malheureusement l’attraper. Mais il n’est pas le seul virus à craindre ! De nombreuses IST (Infections Sexuellement Transmissibles) trainent dans les parages et seuls les préservatifs peuvent nous en préserver !

Herpès, Gonorrhée, Papillomavirus, Hépatite B, Hépatite C, la Syphilis, les Chlamydioses… Nombreux sont les virus pouvant être attrapés lors d’un rapport sexuel non protégé, chose que les français tendent à oublier comme l’en témoignent les chiffres : nous connaissons aujourd’hui une augmentation de 30 % des IST entre l’année 2020 et 2021 !

Un outil de prévention

Les préservatifs sont essentiels pour se protéger des IST lors d’un rapport sexuel, toutefois, leur prix peut parfois faire barrage à leur utilisation au quotidien.

En les rendant accessibles gratuitement pour les jeunes en pharmacie, le Gouvernement espère démocratiser l’usage chez les jeunes et ainsi, permettre à tous de se donner les moyens de se protéger face à ce fléau que représentent les IST et notamment le SIDA.

Je n’ose pas me rendre en pharmacie, où puis-je aller ?

Tout d’abord, il faut bien comprendre qu’il n’y a aucune honte à avoir concernant ta sexualité et l’achat de préservatif. Acheter un préservatif est un acte responsable qui te permettra de te protéger d’une part, mais aussi de protéger ton ou ta partenaire.

Si cependant, tu n’oses pas te rendre en pharmacie pour récupérer tes préservatifs, il faut savoir que de nombreux lieux te permettent d’en bénéficier gratuitement en tant que mineur !

N’hésite pas à te rendre :

  • dans les plannings familiaux proches de ton domicile ;
  • à l’infirmerie scolaire de ton établissement (collèges et lycées) ;
  • chez une assistante sociale ;
  • chez une association de lutte contre le SIDA ;
  • dans un centre de dépistage ;
  • dans les centres de Santé Sexuelle ;
  • au sein d’un point écoute-jeunes ;
  • dans les MJC ;
  • dans certains services hospitaliers…

Pour rappel : la prise d’une pilule contraceptive chez la femme n’est pas un moyen de protection suffisant lors d’un rapport sexuel ! La pilule ne protège aucunement des IST, mais permet uniquement de diminuer radicalement les risques de grossesse. Notons que celle-ci reste toutefois gratuite pour les moins de 25 ans depuis septembre 2021 !

Pour préserver ta santé et celle des autres, protège-toi !