Lucas Charlet
20 ans
Habite à Tourcoing (59)
Sa formation : Brevet de maîtrise « Coiffure »
Son futur métier : Coiffeur
Son point faible : « Trop perfectionniste. Au salon, on enchaîne les coiffures. Le résultat est bon mais personnellement je reste toujours un peu frustré de ne pas « créer » davantage. »
Son point fort : « Perfectionniste. Et dans le cadre des Olympiades, ça m’aide beaucoup. »
Son ambition pour les Olympiades des métiers : « Je pense déjà aux finales internationales. »

Pourquoi j’ai choisi… la coiffure

Après la 3e, j’ai tenté des stages dans des salons et ça m’a tout de suite plu. Alors, j’ai décidé de suivre une formation dans le domaine de la coiffure.

J’aime créer et pour moi, la coiffure c’est aussi un art. On change un visage, on change une personne.

Ma formation

J’ai commencé mon CAP au lycée Michel Servet, à Lille. J’ai enchaîné avec un Brevet professionnel et je suis aujourd’hui à l’URMA de Tourcoing en Brevet de maîtrise, un diplôme d’excellence reconnu par la Chambre des métiers. Cela me permet d’être plus sur la création.

Parallèlement, je travaille en salon une partie de la semaine. Je suis embauché actuellement à Roncq (59).

Mon futur métier

Coiffeur. Je travaille en salon depuis plusieurs années. Mais ce que j’aime, c’est créer et j’espère pouvoir avoir des à-côtés.

Ce qui m’attire c’est travailler sur des plateaux TV, des défilés, la fashion week, tout ça…

Ma participation aux Olympiades des métiers

Je n’avais pas pu m’inscrire il y a deux ans. Cette fois-ci, j’ai pu le faire et profiter d’un entraînement. Ça représente environ 150 heures, pour le dernier trimestre. J’ai beaucoup aimé, ça nous sort du quotidien.

Pour l’épreuve, j’ai réussi à me mettre tout de suite dans ma bulle et refaire ce pour quoi je m’étais entraîné, donc ça s’est bien passé. Ce qui est important c’est de gérer les imprévus sans stresser.

Mon ambition pour les finales nationales

Je dirais que je pense même déjà aux finales internationales ! Pour les sélections nationales, je vise la 1re place. J’y pense tous les jours. J’ai déjà lancé ma préparation et suis coaché par plusieurs personnes.

Les épreuves sont différentes, c’est un niveau supérieur. On nous demande de l’artistique, de la création. J’essaierai de faire de mon mieux.

Pour en savoir plus

Coiffure : quelles formations, quels débouchés, quels salaires ? Retrouvez toutes les infos ici.