Les jeunes professionnels des Hauts-de-France n’en finissent plus de collectionner les récompenses… Après les sélections régionales des Olympiades des métiers et les Olympiades Fanuc, c’est le prestigieux concours « Un des meilleurs apprentis de France » qui a mis en lumière la qualité des formations dispensées dans la région.

Le concours « Le Meilleur Ouvrier de France » mérite-t-il encore d’être présenté ? La compétition, organisée tous les quatre ans, permet à ses lauréats de pouvoir fièrement arborer le fameux col bleu-blanc-rouge. Si les grands noms de la gastronomie française, le « pape » Paul Bocuse en tête, ont à la fois donné ses lettres de noblesse à ce titre de prestige et inspiré les jeunes générations, le grand public sait moins qu’il n’est pas uniquement réservé à la cuisine ! Le concours « Le meilleur Ouvrier de France » (MOF), reconnu par les professionnels comme garant d’une certaine excellence, honore de très nombreux métiers : pâtissiers, coiffeurs, bouchers, joailliers, tourneurs sur bois, chaudronniers, prothésistes dentaires…

Ce que l’on sait encore moins, c’est que le MOF a « un petit frère ». Son nom : le MAF, « Un des meilleurs apprentis de France » . Organisé au niveau national depuis 2001, ce concours piloté par la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France s’adresse aux jeunes âgés de moins de 21 ans, en formation initiale (CAP, BEP et Bac Pro) provenant d’établissements publics ou privés, sous statut scolaire ou sous contrat d’apprentissage.

En 2018, nos jeunes cartonnent !

9 avril 2018 : le jury du concours « Un des meilleurs apprentis de France » rend public son verdict et remet ses médailles à la Sorbonne, à Paris. L’occasion de mettre à l’honneur, comme l’explique la Société des Meilleurs Ouvriers de France, des candidats qui ont su « développer leur goût du travail bien fait, d’affirmer leur personnalité, leur passion, leur esprit d’initiative, de progresser dans leurs compétences, d’obtenir la juste récompense de leur effort et de témoigner avec fierté aux yeux de tous de l’efficience de leur formation. »

À l’issue de la cérémonie, six jeunes des Hauts-de-France sont distingués : ils ont reçu le titre de « meilleur apprenti de France ». Bravo !

  • Michaël Puertas, meilleur apprenti de France, catégorie « Charpente bois » – Établissement de formation : Université des Compagnons d’Arras (62) / Entreprise : 2C2B, Bohain-en-Vermandois (02)
  • Perrine Pinchon,  meilleure apprentie de France, catégorie « Coiffure » – Établissement de formation : URMA, Lycée Alfred Mairesse, Lille (59) / Entreprise : L’atelier, Flines-lez-Raches (59)
  • Amaïlys Delathouver,  meilleure apprentie de France, catégorie « Tapisserie d’ameublement en décor » – Établissement de formation : Lycée professionnel Jean-Charles Cazin, Boulogne-sur-Mer (62)
  • Nino Delgado, meilleur apprenti de France, catégorie « Tailleur de pierre-marbrier du bâtiment et de la décoration » – Établissement de formation : Lycée de l’Acheuléen, Amiens (80)
  • Lucie Doise, meilleure apprentie de France, catégorie « Peintre applicateur de revêtements » – Établissement de formation : Les Compagnons du devoir, Villeneuve-d’Ascq (59) / Entreprise : Eric Bailloeul SAS, Templemars (59)
  • Marie Delbeke, meilleure apprentie de France, catégorie « Signalétique, enseigne de décor » – Établissement de formation : URMA Antenne de Béthune (62) / Entreprise : Enseign’ions, Roubaix (59)

 

Qui seront les meilleurs apprentis de France, version 2019 ? À suivre sur notre site, les résultats des sélections des Hauts-de-France !

Partager sur