Secrétariat, électricité, travaux paysagers… Sofiane a testé tous ces métiers au fil de son parcours. Mais c’est dans celui de la logistique qu’il s’est le plus épanoui.
En 2014, il a bénéficié de la formation « compagnon de la logistique », dispensée par Loginov sur le Campus Euralogistic à Dourges (62). Au-delà des enseignements propres à ce secteur d’activités, cette formation très prisée cultive des valeurs comme la ponctualité, le travail en équipe, l’exemplarité, le savoir-être. Pour Sofiane, ce fut une révélation : «  J’avais déjà travaillé dans le secteur de la logistique, entre 18 et 20 ans, mais cette formation m’a vraiment conforté dans cette voie. Elle m’a aussi beaucoup servi sur le plan personnel. J’étais timide, renfermé sur moi-même ; là j’ai réussi à prendre confiance en moi. J’ai appris à mieux m’exprimer, à me sentir plus facilement à l’aise et ça a boosté ma motivation « .

Un CDI en vue

Cette formation débouche sur un premier emploi de 18 mois en intérim. Mais dommage, «  je n’ai pu accepter le CDI qu’on me proposait ensuite car je n’avais pas le permis de conduire «  concède-t-il. Depuis, l’Armentiérois (59) a accumulé les expériences. Il continue à faire les  » trois huit  » et sa palette de compétences commence à payer.  » Qu’il s’agisse de réception de marchandises, de préparation de commandes, de missions de cariste, ma polyvalence est reconnue. Je peux m’intégrer à pas mal de process différents. D’ailleurs c’est important pour moi de pouvoir garder cette polyvalence « . Depuis fin janvier, Sofiane travaille pour Dispeo (d’abord à Croix puis à Houplines, dans la métropole lilloise) où cette polyvalence lui permet même de former ses collègues.

A 29 ans, il aspire désormais à signer un CDI pour pouvoir s’inscrire durablement et gravir les échelons au sein de l’entreprise. Faites comme lui ! La logistique, c’est des formations pré et post-Bac, c’est aussi un secteur dynamique de près de 89 000 salariés dans les Hauts-de-France, et qui recrute !

Partager sur