Du 1er au 3 décembre, deux jeunes issus des Hauts-de-France participent aux Euroskills, la plus grande compétition européenne réservée aux professionnels de moins de 25 ans.

Après Lille en 2014 et une moisson de médailles record pour l’équipe de France des métiers (8 médailles d’or, 4 médailles d’argent, 5 médailles de bronze et 5 médailles d’Excellence), Göteborg ! Pendant trois jours, la ville suédoise accueille l’élite européenne des jeunes professionnels de moins de 25 ans pour la plus relevée des compétitions des métiers : les Euroskills.

Tout au long de ces épreuves européennes, couvertes par les médias du monde entier, pas moins de 500 concurrents auront à cœur de montrer toute l’étendue de leur talent et de leur savoir-faire aux 75 000 visiteurs attendus.

Les Euroskills

Avec les Worldskills, Euroskills reste la compétition de référence pour les jeunes professionnels de moins de 25 ans. Elle consacre, au bout de trois jours de finales intensives, les meilleurs Européens dans leurs catégories.

38 métiers, répartis en 6 pôles, sont en compétition :

  • Industrie
  • Numérique
  • Automobile et logistique
  • BTP et technologie du bâti
  • Arts créatifs et mode
  • Services et aide à la personne

Claire et Alexandre dans l’équipe de France des métiers

 Pour cette 5e édition des Euroskills, compétition organisée tous les deux ans, l’équipe de France des métiers sera composée des 26 meilleurs compétiteurs de l’Hexagone, auréolés lors des derniers concours organisés (finales nationales des Olympiades des métiers, Worldskills…). Parmi eux, deux jeunes anciens apprentis issus des centres de formation des Hauts-de-France : Claire Lefebvre et Alexandre Etienne.

Claire Lefebvre est une jeune fleuriste de seulement 21 ans, mais déjà habituée aux concours. Passée brillamment par le CFA de Lesquin, elle a participé aux finales nationales des Olympiades des métiers en 2015. Revenue de Strasbourg avec la médaille de bronze autour du cou, elle est membre de l’équipe de France des métiers aux Euroskills et se mesurera aux 14 meilleurs Européens dans la catégorie « Art floral ».

Alexandre Etienne, lui, est un compétiteur né. D’abord formé à Proméo Beauvais, ce futur ingénieur suit une formation à l’Institut des Techniques d’Ingénieur de l’Industrie de Picardie pour obtenir un diplôme d’ingénieur du Cnam. Il a remporté les finales nationales des Olympiades des métiers en 2015 et a fini dans le top 10 mondial Worldskills dans la catégorie « Administration réseaux et systèmes informatiques ». Sélectionné pour les Euroskills, il sera associé en binôme au Normand Anthony Lebarbanchon.

Bonne chance à eux !

Plus d’informations

twitter.com/WorldSkillsFR

 

 

Partager sur