Le 11 septembre dernier, lors du salon Créer à Lille Grand Palais, la 11e édition du Concours Créa’Sup a récompensé les meilleurs projets de création d’entreprise des apprentis de l’enseignement supérieur des Hauts-de-France.

Le premier prix a été décerné à Axel Malbranque, diplômé de l’Escom (École supérieure de chimie organique et minérale) de Compiègne (60) pour son entreprise Valchem, spécialisée dans l’économie circulaire. « Je suis parti d’un constat : la France compte un grand nombre de laboratoires dont les déchets chimiques sont enfouis ou incinérés. L’idée de Valchem est de nettoyer ces produits de leurs impuretés pour qu’ils soient réutilisables par d’autres labos. »

Autre entreprise mise en valeur : La Vie est Belt. Son créateur, Hubert Motte, ingénieur diplômé de l’Icam (59), a reçu le 2e prix. Créée en janvier 2017, La vie est Belt fabrique des ceintures à base de pneus de vélos usés. Son activité combine l’écologie avec le recyclage, et le social avec l’embauche de personnes en réinsertion.

Sensibiliser à l’entrepreneuriat

Depuis 2007, Formasup, en partenariat avec la Région, met en œuvre un projet annuel sur la création et la reprise d’entreprise : Créa’Sup. Après une campagne de sensibilisation à l’entrepreneuriat, les apprentis de l’enseignement supérieur ont la possibilité de participer à ce concours.

Le concours Créa’Sup est destiné à promouvoir et à valoriser le goût d’entreprendre auprès des apprenti(e)s engagé(e)s dans un cycle d’enseignement supérieur (écoles, universités ou BTS) et d’accompagner les jeunes dans toutes leurs démarches d’entrepreneuriat. Cette année, 91 dossiers ont été déposés au concours Créa’Sup. Et huit prix ont été remis.

 

Plus d’infos

Retrouvez le palmarès complet sur formasup-npc.org/concours-creasup-2017-les-apprentis-au-rendez-vous-de-lentrepreunariat

Partager sur