Les 7 et 8 avril 2018, les médaillés d’or des sélections régionales des Olympiades des métiers ont été invités par la Région à Wattignies. Ensemble, ils ont participé à leur tout premier week-end de préparation physique et mentale.

Samedi 7 avril 2018, au petit matin. Le soleil commence son ascension dans le ciel de Wattignies (59). Un à un, les membres de l’équipe des Hauts-de-France des métiers rejoignent le Centre de ressources, d’expertise et de performance sportive (CREPS), répondant à l’invitation de la Région. Toutes et tous ont déjà brillé aux sélections régionales des Olympiades des métiers et se préparent désormais pour les grandes finales nationales, organisées à Caen du 28 novembre au 1er décembre 2018.

Au placard, bleus de travail et outils, chaussures et vêtements de sport requis. Pour ce premier week-end de préparation physique et mentale, les finalistes des Hauts-de-France ont droit au même traitement que des sportifs de haut-niveau. Pour les encadrer et les accompagner, des professionnels du coaching sportif, et deux anciens champions des Olympiades des métiers : Caroline Liénart, ancienne finaliste WorldSkills dans la catégorie « Cuisine », et Alexandre Étienne, champion d’Europe EuroSkills en « Administration réseaux et systèmes informatiques ».

« Le but d’un week-end de préparation est de mettre les candidats dans la bonne dynamique, de leur faire comprendre ce qu’on attend d’eux, explique Alexandre Étienne, habitué à coacher les membres de l’équipe des Hauts-de-France à chaque Olympiade. Ce concours, ce peut être le concours d’une vie. Quand on a le virus, on est obligé de le transmettre. Et après deux jours ensemble, je garantis que nos finalistes l’auront aussi. »

Le programme du 1er week-end de préparation

Icon
Olympiades des métiers - Programme des 7 et 8 avril 2018

Témoignages d’anciens finalistes des Olympiades des métiers

« Les Olympiades, c’est un formidable tremplin pour notre avenir professionnel. On vient tous d’horizons différents et on s’entend super bien. Avec ce week-end, on donne une âme à cette équipe. C’est comme ça qu’on va pouvoir aller le plus loin possible : en restant soudés. » – Rémi, finaliste charpentier en 2016

« C’est important de savoir que, pour les finales, on pourra compter sur chacun des candidats pour se serrer les coudes et se motiver. Et on a tous le même objectif : briller pendant les finales. Cela ferait une superbe ligne à mettre en gros sur notre CV. Et une carrière quasi-assurée ! » – Florence Lesage, vice-championne du monde WorldSkills

« Les jeunes finalistes vont vivre une compétition, une vraie. Nous allons les suivre, jusqu’aux finales nationales, les accompagner dans leur entraînement, leur donner des conseils pour adopter les bonnes positions, les bons réflexes pour bien s’échauffer ou récupérer. Exactement comme des sportifs de haut-niveau. » – Olivier Hanicotte, Maître d’armes, professeur de sport et préparateur physique de l’équipe des Hauts-de-France des métiers.

Partager sur